Résidence Rockland : Entre la rue et la cour

La résidence unifamiliale du 643 Rockland a été construite dans les années 1920 sur un lot situé en face du parc Joyce.
La dénivellation du terrain comporte un caractère distinctif qui aligne le Rez-de-Chaussée au niveau de la rue et le Rez-de-jardin à celui de la ruelle.
La famille de deux enfants souhaite s’installer à long terme dans la résidence et assurer la flexibilité des espaces qui suivront le passage des enfants à l’adolescence ainsi que l’agrandissement prochain de la famille.

L’intervention proposée a pour objectif d’intensifier le rapport à la cour et aux arbres qui la bordent. Au niveau du Rez-de-jardin, il s’agit de dépasser l’aménagement actuel similaire à un sous-sol pour profiter d’une relation direct avec la cour. Au Rez-de-chaussée, qui héberge les espaces de jour principaux, une grande terrasse prolonge la cuisine au-dessus du garage permettant d’aménager des espaces extérieurs dans la zone ensoleillée de la cour.
À l’étage, une pouponnière et une terrasse se nichent dans le volume qui s’avance vers la cour. L’ensemble de l’agrandissement s’inscrit dans un grand cadre de maçonnerie, qui s’avance légèrement ( 18’’) vers l’extérieur pour définir des œillères qui assureront l’ intimité . Les aménagements extérieurs, consolideront l’écran végétal de la cour. Un arbre transperçant la terrasse afin de définir deux zones extérieures sera une composante clé de l’aménagement.
Ville : Outremont, Montréal
Date : 2015
Client : Privé
Collaborateurs : Intégral Jean Beaudoin ( Jean Beaudoin, Corinne Deleers )
avec Donald Arsenault, ingénieur.
État : En cours